•  home fr
  •  

    Nouveau partenariat commercial avec l'Union africaine

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 1/2007 , © Centre du commerce international 

    Un nouveau partenariat de développement commercial appuiera les efforts des entreprises et des gouvernements alors que les perspectives commerciales de l'Afrique s'améliorent.

    Le Commissaire de l'Union africaine (UA) chargée du commerce et de l'industrie, Mme E. Tankeu, a signé un accord en février 2007 avec Mme P. Francis, Directrice exécutive du CCI, au bureau de l'UA à Genève.

    L'objectif économique premier de l'UA (premier organisme régional africain), qui a succédé à l'Organisation de l'unité africaine, est de créer un marché unique intégré panafricain.

    Promouvoir le développement des entreprises

    L'accord sur trois ans consolide le rôle de l'Union africaine en tant que promoteur du développement économique régional et celui du CCI lié au renforcement du secteur privé en Afrique. Le CCI se chargera des activités en faveur du secteur privé et l'UA des questions gouvernementales et politiques.

    «Cet accord témoigne de notre vision commune et de notre intérêt mutuel à aider les entreprises africaines à se hisser sur les marchés mondiaux» a déclaré Patricia Francis.

    L'Afrique jouit d'une croissance inégalée; depuis 2004, elle s'accélère en Afrique subsaharienne (plus de 5% en 2006). L'investissement progresse dans de nombreux pays. Mais des obstacles freinent toujours l'émergence d'un secteur privé fort; ce sont eux que vise ce partenariat.

    L'UA conseillera les gouvernements sur les politiques pour renforcer la coopération en Afrique et avec les organismes multilatéraux. Elle multipliera les consultations entre secteur privé et gouvernement sur les questions relevant de l'OMC, les programmes encourageant les femmes des PMA à commercer. Le CCI aidera les entreprises et secteurs à être plus compétitifs et à produire des biens à haute valeur ajoutée et en forte demande. Il aidera les institutions commerciales nationales à identifier les secteurs d'exportation pour lesquels les pays disposent d'un avantage, à améliorer la capacité gestionnaire des PME et à faciliter leur intégration aux chaînes de valeur internationales. Enfin, le CCI renforcera les capacités internes de la Commission de l'UA à Addis Abéba (Éthiopie) et les secrétariats de la communauté économique régionale afin d'accélérer l'intégration sous-régionale et régionale du continent africain.

    Ce partenariat vise à placer le commerce au cœur des stratégies de développement. 

    Pour plus d'information, contactez M. Farahat, Chef du Bureau pour l'Afrique, CCI. 


recherche