•  home fr
  •  

    Le commerce équitable 'survivra' à la crise économique

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 1-2/2008

    En octobre, les intervenants principaux au Forum mondial pour le développement des exportations de Montreux, Suisse, ont estimé que les produits bio, éthiques et issus du commerce équitable conserveront leurs marchés en dépit de la fragilité et de la volatilité du climat économique actuel. Ils ont prédit que les marchés seront temporairement affectés avant de rebondir. En fait, le secteur représente toujours un bon investissement.

    Selon Gareth Thomas, Ministre d'État du Royaume-Uni au sein du Département du développement international, 'le marché est relativement robuste. Vu la récession actuelle, on peut s'attendre à un repli à court terme mais le potentiel est très supérieur à la taille actuelle.' Lors de la conférence, M. Thomas a précisé qu'au Royaume-Uni, les ventes de produits issus du commerce équitable ont augmenté de 1000% durant la dernière décennie; la hausse a été de 50% au dernier trimestre par rapport à la même époque de l'année précédente.

    Pascal Lamy, Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré que le commerce bio et/ou équitable, même s'il compte pour une faible part du commerce total, offre souvent des opportunités aux exportateurs des pays en développement. 'Pour les planteurs de bananes des îles des Caraïbes, le choix du bio est une question de survie. Ils ont investi un autre créneau moins risqué.'

    M. Lamy a également demandé aux pays en développement de s'associer pour faire entendre leur voix auprès des décideurs qui fixent les conditions et les règles - qu'ils agissent pour le compte du privé ou du gouvernement.


recherche