•  home fr
  •  

    Court-circuiter les intermédiaires dans l'aide alimentaire

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 1-2/2008

    En septembre 2008, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé le rachat des surplus de récoltes auprès d'agriculteurs à faibles revenus de 21 pays d'Afrique et d'Amérique centrale dans le cadre d'un projet quinquennal pilote d'une valeur de US$ 76 millions susceptible de réformer les mécanismes de l'aide alimentaire.

    Ce projet prévoit que le PAM achètera les produits de plus de 350 000 petits agriculteurs en court-circuitant les intermédiaires et les grands producteurs avec lesquels il traitait principalement par le passé. Les agriculteurs volontaires devront créer des collectivités locales et ouvrir un compte bancaire spécifique; l'ONU renoncera ou assouplira les obligations imposées aux fermiers en matière de caution.

    Grâce à la vente directe au PAM, les fermiers percevront un meilleur salaire et les économies fragiles seront mieux protégées. On espère qu'avec le temps les fermiers pourront intégrer d'autres marchés locaux et régionaux.

    Les fondations caritatives créées par Bill Gates et Warren Buffett financent le projet, qui cible certains des pays parmi les plus pauvres du monde comme la Sierra Leone, le Malawi, l'Ethiopie et El Salvador.


recherche