•  home fr
  •  
  • Numéro 4/2004

                                                                                                                                                      4-2004 

  •  
  • Lorsque l'Afrique du Sud a renoncé à l'apartheid, le pays a dû redéfinir son approche du commerce. Le CCI fut alors choisi comme partenaire pour aider à reformuler la stratégie commerciale. Voici le tableau d'une stratégie adaptée qui a permis à l'Afrique du Sud de passer rapidement de l'isolement à l'intégration au sein de l'économie mondiale, de stimuler les revenus et de devenir un aimant pour l'investissement.

    Réussir dans l'exportation peut se révéler essentiel pour les PME, qui contribuent ainsi à la prospérité des pays en développement, dynamisent l'économie au niveau de la communauté et créent des revenus durables pour leurs employés et leur famille. Pourtant, alors que la mondialisation des marchés crée de nouveaux débouchés, un enchevêtrement de normes et de réglementations complexes ou d'autres obstacles commerciaux constituent autant de freins pour les entreprises à la recherche de marchés. Les guides du CCI Les Clefs de l'exportation fournissent l'information nécessaire à ces firmes pour qu'elles fassent un bond sur les marchés internationaux.

    Naguère «industrie en déclin», le jute offre maintenant des produits écologiques qui attirent de nouveaux consommateurs, grâce à des applications novatrices dans l'industrie automobile, la mode, l'ameublement et l'aménagement du paysage. Le rôle du CCI dans le développement de la production et de la commercialisation du jute a contribué à ce renversement de situation, ce qui a aidé des familles très pauvres à relever leur niveau de vie et à retrouver l'espoir.

    En août 1998, un jeune homme, futur entrepreneur, de retour à Ruritania après un séjour linguistique d'une année en Europe, s'adressait ainsi à ses chers parents. «Ils obtiennent tout ce qu'ils veulent, là-bas. Mais ce qu'ils n'ont pas, c'est quelque chose comme les accessoires que nous produisons à Ruritania. Un énorme marché est prêt et attend. Tout ce qu'il faut, c'est convertir cette petite fabrique au coin de la rue avec des installations de production en masse pour exporter et notre fortune est faite!» Son enthousiasme a été contagieux. Ils commencèrent à agrandir l'entreprise familiale, commandèrent une machine dernier cri pour leur production, et engagèrent de centaines de travailleurs. Au bout d'une année, ils produisaient plus d'articles en une semaine qu'ils n'en avaient fabriqués auparavant en une année pour le marché local, et les entrepôts étaient pleins.

    Améliorer les résultats à l'exportation d'un pays exige davantage que signer plus de contrats à l'étranger. Ces six dernières années, de nombreux cadres gouvernementaux et représentants des milieux d'affaires des pays en développement et en transition l'ont compris, grâce au Forum exécutif sur les stratégies nationales d'exportation du CCI.

    Le cuir est un des produits les plus négociés du monde. Le commerce du cuir, qui représente plus de US$ 60 milliards par année, va encore croître. Le secteur africain du cuir est doté d'un fort potentiel, mais souffre de l'écart entre ses ressources et la production. Un programme de développement du CCI est venu stimuler cette activité.

    En Chine, plus de 20 000 familles paysannes ont pu vaincre la pauvreté rurale grâce à une réussite économique survenue dans la province du Yunnan, au sud-ouest du pays, qui est devenue ainsi un des principaux centres d'échange de fleurs coupées en Asie.

    Le marché du café est engorgé, et le prix du café au plus bas depuis un siècle. Le CCI a déjà encouragé différents projets pour aider les producteurs de café. L'un des plus novateurs a été la première enchère mondiale de café par internet, à l'origine du programme Cup of Excellence®.

    Avec cette publication, le CCI veut annoncer un défi, mais délivrer aussi un message d'espoir. Cet immense défi consiste à combler le fossé qui sépare riches et pauvres. L'espoir réside dans le fondement de méthodes qui fonctionnent bien, dans le domaine du développement du commerce, et se concrétisent à large échelle. Cette semaine, le thème est Développement du commerce: nouvelles approches

    Un emballage haut de gamme est un élément clé de la compétitivité sur les marchés les plus lucratifs des pays industrialisés. Le CCI tient à diffuser ce message et à donner les moyens aux PME du monde entier pour qu'elles adoptent de meilleurs emballages. Depuis le début des années 1970, le travail du CCI au Sri Lanka illustre l'essor de l'industrie de l'emballage de ce pays.

    Bancomext, la Banque nationale de commerce extérieur du Mexique, a été la première organisation partenaire du CCI à publier une version nationale du guide en espagnol à l'intention des exportateurs débutants, avec le soutien de plusieurs donateurs. Elle fut aussi la première à produire des guides destinés à des secteurs d'exportation spécifiques.

    Ces cinq dernières années, le Viet Nam est devenu le plus gros exportateur de poivre du monde. Le CCI a accompagné ce pays au cours de ce processus, en l'aidant à en améliorer la qualité. Cela a représenté une augmentation appréciable du revenu des familles paysannes, surtout celui des femmes sur lesquelles repose cette activité. L' accent porté sur la qualité a apaisé les craintes des producteurs qui redoutaient que du poivre de mauvaise qualité et bon marché ferait baisser les prix internationaux.

    En 2000, l'Inde exportait des épices biologiques et des condiments pour la valeur de US$ 290 000. En 2003, ces exportations ont presque été multipliées par quatre, passant à US$ 1,13 million. Une grande partie de cette augmentation est le fruit des efforts de Spices Board India dans l'encouragement de la culture des épices biologiques destinées à l'exportation.

    «Berimbau, Berimbau, Berimbau: c'est un fil de fer et un bout de bois», chante une femme de la région de Sauípe, dans l'État de Bahia, au Brésil. Cet instrument de musique, élément clé de la culture locale, est aussi symbole d'espoir pour les communautés déshéritées des environs de la station balnéaire de Costa do Sauípe.

    La concurrence engendre nécessairement des conflits. Et l'on sait que les tribunaux ne représentent généralement pas le meilleur moyen de régler des différends dans le monde des affaires. Un procès peut se révéler coûteux et long, et parvenir de manière gênante sur la place publique. D'où la prolifération de centres d'arbitrage et de médiation qui ont eux aussi leurs problèmes de gestion des litiges. Le CCI assume un rôle de catalyseur et de pont pour une meilleure collaboration entre ces centres.

    La fourniture d'articles de secours représente un commerce florissant. Donateurs, agences internationales d'aide et ONG dépensent chaque année des milliards de dollars. Le marché de l'aide, habituellement considéré comme complexe et inaccessible, restait cependant fermé aux pays africains. Le programme du CCI Acheter en Afrique pour l'Afrique a contribué à changer la donne. Et cette réussite s'étend vers d'autres régions.

    Dans les pays en développement, les services sont de plus en plus reconnus comme un secteur qui compte. Mondialement, le secteur des services expérimente une révolution qui permet aux petites entreprises de ces pays de se lancer sur les marchés internationaux. Le CCI a mis ses programmes à jour afin d'équiper les exportateurs en outils nécessaires pour faire front à la concurrence mondiale.

    Magie pure et inoubliable: des rythmes house hypnotiques, des lumières psychédéliques et des écrans géants reproduisant les séductions de la passerelle. Lors de ce défilé de mode national, on se serait cru à Paris, à Milan ou à New York plutôt qu'en Roumanie. D'époustouflants mannequins roumains défilaient lors de cette manifestation destinée à stimuler les exportations nationales de vêtements, couronnant ainsi une réussite qui reflète un partenariat fructueux avec le CCI au cours de ces années de transition.

    Une gestion efficace des achats et de la chaîne d'approvisionnement est essentielle pour la compétitivité et pour les résultats à l'exportation. Cela engage environ 60% à 70% des coûts de l'entreprise. Le projet de formation du CCI Buying into Competitiveness (S'acheter la compétitivité) aide les firmes à développer des compétences dans ce domaine clé.

    «Le vrai pouvoir, c'est la connaissance», écrivait le philosophe et homme d'État anglais Francis Bacon en 1597.

    La croissance des exportations de la Turquie, ces dernières années, donne des signes encourageants sur son potentiel économique. Ce pays compte sur ses petites entreprises pour continuer sur cette voie. Pour répondre aux besoins d'une multitude de nouveaux exportateurs, principalement des PME, le Centre turc pour la promotion de l'exportation a fait appel au CCI pour réorganiser ses services. Ensemble, ils ont élaboré une nouvelle approche dans la formation des conseillers commerciaux pour les petites entreprises, à présent appliquée dans d'autres pays.

    De nos jours, les artisans et leurs entreprises ont tout lieu d'espérer améliorer leur position au sein du commerce mondial grâce aux changements survenus dans la classification des produits, qui pourraient rendre plus visible leur contribution à l'économie. Grâce à ses réseaux dans les pays en développement et à sa position comme organisation active en faveur du commerce à l'exportation, le CCI a joué le rôle de facilitateur dans cette initiative.

    En Bolivie, un groupe de sociétés dynamiques a survécu à l'effondrement du secteur du caoutchouc en récoltant et transformant les noix du Brésil. En tant que produit d'exportation phare de la région amazonienne, cette modeste noix constitue peut-être la solution pour sauver la forêt pluviale. L'assistance du CCI relative à la gestion de la qualité a soutenu les exportateurs, dans le cadre d'un projet conçu pour stimuler les exportations boliviennes dans dix secteurs d'activité.

    Si les pays en développement veulent bénéficier du système commercial mondial, leurs secteurs public et privé doivent travailler ensemble, gouvernement et négociateurs établissant une stratégie commune. Parvenir à la cohésion n'est pas simple.

recherche