•  home fr
  •  
  • Numéro 4/2003

                                                                                                                                                      4-2003 

  •  
  • Le 1er mai 2004, le CCI célébrera son 40e anniversaire. Ce sera l'occasion de faire l'examen de son rôle dans l'appui au développement du commerce, de démontrer les effets de son action au cours de ces 40 années et de planifier ses activités futures.

    Le Programme du 40e anniversaire du CCI sera lancé lors de la rencontre annuelle de son Comité consultatif commun, en avril 2004. Plusieurs projets seront lancés dans le courant de l'année. Le site internet du CCI (http://www.intracen.org) sera régulièrement mis à jour et les nouveautés y seront annoncées, ainsi que dans la revue Forum du comm

    Vous cherchez une vue d'ensemble des marchés, un aperçu sur le développement du commerce, des réussites ou des solutions modèles dans les pays en développement ou les économies en transition?

    Interview de Tembeka Nkamba-Van Wyk, Talking Beads AcademyUne femme d'affaires sud-africaine s'est rendu compte que les traditions artisanales du pays étaient en train de disparaître alors que les touristes recherchaient précisément l'artisanat local. En se lançant dans ce créneau, elle a fondé une société d'exportation qui emploie des milliers de femmes des zones rurales et investi dans leurs communautés en leur apportant formation et soins de santé.

    La sous-traitance de services aux entreprises, combinée avec les possibilités offertes par le commerce électronique, fournit de plus en plus de débouchés pour les femmes des économies en développement et en transition dans les secteurs d'exportation de services.

    Depuis 1964, le Centre du commerce international (CCI) a aidé le secteur des affaires des économies en développement et en transition à exprimer son potentiel pour développer les exportations. Grâce à l'augmentation des exportations, notre objectif ultime consiste à aider ces pays à parvenir à un développement humain durable.

    Textiles et vêtements: Que va-t-il se passer après 2005? Cet article, publié dans le numéro de Forum consacré aux négociations commerciales (2/2003), a suscité l'intérêt de nombreux lecteurs. Avec la suppression des contingents, en 2005, nombre d'entreprises textiles risquent de disparaître dans un marché saturé. Nous partageons ici quelques-unes de vos réactions, et soulignons les recommandations du CCI et l'assistance technique qu'il peut apporter.

    Une interview de Gisèle Yitamben, ASAFEAu Cameroun, l'ASAFE, une organisation de femmes entrepreneurs, aide les femmes d'affaires à surmonter leur vulnérabilité économique et sociale en leur offrant une formation commerciale, en établissant des liens avec d'autres réseaux et en concevant des stratégies d'exportation pour ses membres.

    Ceux qui ont célébré l'échec de la Conférence ministérielle de Cancún n'appartiennent pas aux milieux économiques. En effet, ces milieux ont témoigné de leur inquiétude.

    En Ouganda, les femmes forment la majorité des entrepreneurs. Une politique nationale favorable et une assistance internationale ciblée pourraient aider les Ougandaises chefs d'entreprise à augmenter leurs exportations.

    Jusqu'à 70% des coûts d'exportation des entreprises découlent des dotations destinées aux achats et à la logistique. Comme la demande d'une meilleure qualité et régularité dans la fourniture augmente, le rôle des acheteurs et des responsables logistiques dans les entreprises d'Europe centrale et orientale est devenu crucial.

    Avoir accès aux marchés internationaux est essentiel à la sécurité économique d'innombrables pauvres travaillant dans le secteur informel. Selon la SEWA, en Inde, ce secteur comprend des travailleurs à domicile, des vendeurs, des travailleurs manuels et des prestataires de services. Il s'élève à 70% du PIB et à plus de 40% des exportations. De la main-d'œuvre totale, les 93% travaillent dans le secteur informel,dont 60% de femmes.

    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2003 Il faut amener les femmes dans le courant de l'économie… Les femmes sont des prestataires de services, des agricultrices, des manufacturières et des artisanes; elles commercent aux niveaux national et international. Les entreprises

    Fin octobre 2003, le Canada a publié le rapport du Groupe de travail du Premier Ministre sur les femmes entrepreneurs. Ce groupe de travail était présidé par Sarmite Bulte, membre du Parlement canadien et anciennement Présidente de la Fondation des femmes entrepreneurs du Canada. Ce rapport constitue une référence utile pour les lecteurs deForum chargés d'élaborer des stratégies d'exportation en ayant à l'esprit les besoins des femmes chefs d'entreprise.

    Compte rendu du discours de M. J. Denis Bélisle, Directeur exécutif du CCI, lors de la Séance plénière multipartenaire du SMSI à Genève en décembre 2003.

    Le CCI et la Fédération internationale de l'approvisionnement (IFPMM) ont signé un mémorandum d'accord en juin 2003 pour aider à établir et à améliorer les institutions nationales représentant et appuyant les professions des achats et de l'approvisionnement dans les pays en développement.

    Le CCI et la Fédération internationale de l'approvisionnement (IFPMM) ont signé un mémorandum d'accord en juin 2003 pour aider à établir et à améliorer les institutions nationales représentant et appuyant les professions des achats et de l'approvisionnement dans les pays en développement.

    Grâce aux exportations, les femmes d'affaires des pays en développement construisent un futur meilleur pour leurs employés, leur communauté et elles-mêmes.

    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2003 Le CCI édite toutes sortes de bulletins relatifs au commerce international qui viennent compléter les ouvrages ou les documents techniques. Pour vous y abonner, veuillez prendre contact avec nos sections spécialisées. Le Serv

    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2003 Le CCI édite toutes sortes de bulletins relatifs au commerce international qui viennent compléter les ouvrages ou les documents techniques. Pour vous y abonner, veuillez prendre contact avec nos sections spécialisées. Le Serv

    Le CCI édite toutes sortes de bulletins relatifs au commerce international qui viennent compléter les ouvrages ou les documents techniques. Pour vous y abonner, veuillez prendre contact avec nos sections spécialisées.

    Voici un sujet délicat: nombreux sont nos lecteurs qui ont leur opinion déjà formée, à partir de leur propre expérience. Certains parmi nous pensent qu'il n'y a pas de différence entre hommes et femmes dans les milieux d'affaires internationaux, d'autres défendent l'émancipation de la femme chaque fois que l'occasion se présente, d'autres encore adoptent une position intermédiaire.

    Le CCI a recherché les projets relatifs au commerce destinés aux femmes dans le cadre du système des Nations Unies et parmi d'autres agences internationales et grandes organisations non gouvernementales (ONG). Dans les tableaux figurant sur ces pages, les personnes s'intéressant aux femmes et au développement du commerce peuvent trouver les références et coordonnées des principaux projets, ainsi que des liens vers des documents de recherche disponibles sur l'internet. Cette sélection se centre sur certaines initiatives qui aident les femmes à s'intégrer au commerce international.

    Que faire pour aider les petites entreprises à s'intégrer au commerce électronique?

    Une interview de Sulo Shrestha-Shah, Lotus Holdings Une femme d'affaires accomplie encourage les exportations népalaises en fondant une société d'investissement sur le principe de la responsabilité sociale de l'entreprise.

    Le CCI a élaboré le site portail «Leatherline», consacré à l'information du secteur du cuir dans le monde entier, notamment dans les pays en développement.

    En décembre 2003, le CCI a lancé un nouveau réseau de services à son siège, à Genève. Parmi les membres de ce réseau, ServiceExportNet, se trouvent les représentants de 12 pays qui bénéficient d'assistance technique en vue de promouvoir le commerce des services et d'aider les femmes entrepreneurs du secteur. Les objectifs du réseau sont le suivi des activités d'exportation de services de chaque pays, le développement des stratégies et plans de travail à venir, l'évaluation des résultats, ainsi que le travail en réseau et le soutien des pays membres. Le CCI espère doubler la taille du réseau et tenir une réunion chaque année.

    «L'Association des exportateurs de vêtements et de textiles de Bulgarie est en train d'organiser un salon commercial pour les professionnels. Après la lecture de votre article, je me demande si vous pourriez venir à Sofia et présenter votre avis et de l'information du CCI aux participants? Pouvons-nous diffuser votre article ainsi que de la documentation du CCI utile à nos membres?»Borislav Georgiev (borislav@bia-bg.com), Directeur des Relations économiques internationales, Association bulgare de l'industrie, Bulgarie.

    Possédez-vous des photos qui illustrent le thème «CCI: 40 années de développement du commerce»? Dans le cadre des manifestations célébrant le 40e anniversaire du CCI, la revue Forum du commerce tient à exposer les meilleures images illustrant vos efforts en vue du développement du commerce en coopération avec le CCI durant ces 40 dernières années. Les photographies gagnantes seront publiées dans notre magazine et sur notre site internet, et seront exposées à notre siège. Un prix, modeste, récompenser

    La plupart des entreprises appartenant à des femmes œuvrent dans le secteur des services. La formation commerciale peut apporter l'expertise et la confiance nécessaires à leur réussite dans l'exportation.

    Le 27 novembre 2003, le CCI a convoqué une réunion informelle de ses partenaires, appelée Groupe consultatif commun, pour examiner les activités de la Division du développement des produits et des marchés. Sur le thème «L'innovation pour améliorer la compétitivité commerciale», quatre sections de notre organisation ont présenté leurs programmes et outils.

    1. Faire connaître les réussites des sociétés de services appartenant à des femmesTrop peu de Nigérianes bénéficient de reconnaissance, nationale ou internationale. Nous recommandons la création d'un groupe d'encadrement pour les organisations non gouvernementales (ONG) qui travaillent avec des femmes chefs d'entreprise, de façon à coordonner l'assistance internationale et la formation des femmes, et les rendre ainsi plus visibles, la création de programmes de récompenses et la diffusion des réussites des femmes nigérianes propriétaires de sociétés de services.

    Les premières World TPO Awards seront octroyées lors de la 5e Conférence mondiale des OPC à Malte, les 1er et 2 octobre 2004. Elles récompenseront l'excellence dans la promotion commerciale nationale. Les OPC de chaque pays sont éligibles pour cette reconnaissance,et leurs représentants sélectionneront les gagnants.

recherche