•  home fr
  •  
  • Numéro 1/2001

                                                                                                                                                      1-2001 

  •  
  • Une fois encore, le CCI présente les perspectives du développement des échanges en fonction de l'influence des technologies de l'information et des communications. Ce numéro relate les conclusions auxquelles a abouti le Forum exécutif 2000, sur «Le développement des exportations dans l'économie numérique», ainsi que la stratégie en matière de commerce électronique que le CCI a adoptée à partir de là.

    Le cadre légal • Créer la confiance dans les mécanismes des échanges électroniques (signatures électroniques, droits d'auteur, protection du consommateur, protection de la vie privée du consommateur, résolution des conflits). • Renforcer la compétitivité au plan international (lois fiscales).

    Le bon usage du courrier électronique et de l'internet révèle qu'ils sont des moyens de communication efficaces lors de négociations.

    Le premier Atelier sur la protection juridique des produits de l'artisanat a été organisé conjointement par le CCI et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à La Havane en février 2001. Il a réuni 160 participants issus de 16 pays d'Amérique latine et des Caraïbes, parmi lesquels des artisans et des représentants des organismes pour la protection de la propriété intellectuelle, du secteur de l'artisanat et des institutions d'appui au commerce. L'UNESCO et le Conseil mondial des métiers d'art étaient aussi présents. Les sessions ont duré trois jours et furent présidées par le Directeur de la Fundación Española para la Artesanía (Fondation espagnole pour l'artisanat).

    Les conclusions tirées du Forum exécutif ont permis au CCI de fixer sa pensée sur la manière d'aider ses clients à comprendre, développer et appliquer les nouvelles technologies de l'information et des communications et les méthodes qui en découlent dans les échanges internationaux. Voici les éléments clés de la stratégie du CCI.

    Le CCI a émis l'une des 44 propositions gagnantes lors du concours Marché du développement, qui vise à inciter des idées novatrices en vue de la diminution de la pauvreté, organisé par la Banque mondiale en février 2000, à Washington, D.C. Le projet, intitulé «Empowerment of Rural Communities to Export Organic Spices», a été élaboré en collaboration avec le Spices Board of India.

    La prochaine Conférence ministérielle de l'OMC se tiendra à Doha, au Qatar, du 9 au 13 novembre 2001. Les principales agences internationales jouant un rôle dans le développement des infrastructures et des mesures concernant le commerce électronique considèrent déjà ces dates parmi les plus importantes en 2001. En outre, les gouvernements membres du Groupe des Huit (G8) vont se retrouver à nouveau en juillet à Gênes, en Italie, pour débattre notamment des progrès accomplis en vue d'établir une société de l'information dans le monde entier.

    L'exportation de services, le développement de logiciels et la fabrication de matériel, tels sont les trois principaux créneaux du marché qui s'ouvrent aux entreprises des pays en développement et des économies en transition. Les exportateurs habituels peuvent aussi tirer parti des nouvelles technologies afin de réduire les coûts et de se repositionner sur le marché international. Les entreprises qui en bénéficieraient le plus sont-elles néanmoins prêtes à faire le pas?

    Le Forum exécutif 2001 se tiendra à Montreux, en Suisse, du 26 au 30 septembre. Le thème de cette année sera: «Votre réseau d'appui au commerce fonctionne-t-il?»

    Ouvrages• Export Development in the Digital Economy (2000) • Clefs du commerce électronique (2000) • Opérations de back-office offshore (2000) • Les PME et les technologies de l'information (2000) • Exportation de services: innover pour réussir (1999) • Guide à l'intention des entreprises: Accord général sur le commerce des services (1999) • Commerce des produits des technologies de l'information et les Accords de l'OMC (1999)

    Les problèmes du GhanaLa stratégie nationale du Ghana tend à soutenir un développement agressif des exportations, principalement dans les secteurs non traditionnels. Le Conseil ghanéen de promotion des exportations (GEPC) coordonne la mise en œuvre de cette stratégie. L'un des objectifs stratégiques de ce Conseil est de veiller à ce que tous les exportateurs locaux enregistrés possèdent des capacités électroniques d'ici à l'an 2003.

    La Barbade a été l'un des premiers pays producteurs de sucre de canne à diversifier ses activités grâce aux opérations de back-office. La stratégie gouvernementale visant le développement du pays en un centre financier extraterritorial a débuté après qu'une étude avait confirmé que la Barbade pouvait tirer parti de sa main-d'œuvre hautement qualifiée de langue maternelle anglaise, de sa proximité avec les États-Unis et le Canada, et de ses liens traditionnels avec le Royaume-Uni.

    Les Profils de marché du CCI sont des analyses de marché disponibles sur papier ou sur le site web du CCI; ils examinent le potentiel d'exportation de produits et de marchés susceptibles d'intéresser les pays en développement. Voici le résumé du dernier Profil de marché réalisé par le CCI, Profil de marché sur les jus de fruits et légumes et purée de fruits au Royaume-Uni.

    Quelques renseignements sur la stratégie du commerce électronique, les services et les partenariats au Canada, présentés lors du forum de discussion en ligne sur le développement des exportations au sein de l'économie numérique.

    Que pensent les cadres d'affaires des pays en développement et les responsables gouvernementaux chargés du développement du commerce électronique? Voici les opinions exprimées lors du Forum exécutif. Consultez notre page web consacrée au Forum exécutif, où vous retrouverez les discussions en ligne, des rapports, des interviews et la version électronique de l'ouvrage issu du Forum exécutif 2000.

    En septembre 2000, le CCI a accueilli son deuxième Forum exécutif sur les stratégies nationales d'exportation à Montreux, en Suisse, avec la coopération du Secrétariat d'État à l'économie (seco) de ce pays. Plus de 20 délégations nationales ont participé au débat. Chaque équipe avait été chargée d'analyser les incidences du commerce électronique sur la compétitivité internationale et de déterminer quelles seraient les mesures nationales les plus adéquates à ce propos.

recherche