Des exportations pour un développement durable

 
Pays / Territoires

WEDF 2011 - Accueil bas de page

  • Le Forum mondial pour le développement des exportations (WEDF) 2011, évènement phare du Centre du commerce international (ITC), s'est concentré sur les solutions permettant de développer un tourisme durable dans les pays les moins avancés. Il a eu lieu les 10 et 11 mai à Istanbul, en Turquie, dans le cadre de la quatrième conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (PMA-IV). Cette conférence est la plus importante de l'ONU, elle est organisée tous les dix ans dans le but d'adopter des mesures et des stratégies en faveur du développement durable.

    La conférence de cette année avait pour thème « l'Engagement du secteur privé auprès des PMA pour une croissance fondée sur le tourisme et un développement durable solidaire » ; elle a rassemblé des experts de haut niveau dans le domaine du tourisme et exerçant dans les secteurs privé et publics. Lors de sessions plénières, ils ont partagé leur expertise et lors de quatre ateliers, ils ont mis sur pied des projets pilotes spécifiques. Le tourisme est identifié par 90 % des PMA comme un secteur d'activité crucial pour le développement et il constitue d’ores et déjà une source majeure du revenu des exportations pour nombre d'entre eux. Le tourisme crée des emplois, c'est un secteur désormais majeur à l'échelle mondiale qui influe directement sur l'éradication de la pauvreté.

    Les messages clés qui sont ressortis des discussions du WEDF 2011 avaient la teneur suivante : 

    • Le tourisme doit être envisagé selon le principe de la pérennité ; 
    • Il est important de donner la priorité au tourisme dans les stratégies de développement ; 
    • La sécurité et la stabilité politique sont une nécessité absolue ; 
    • Il est vivement souhaitable d'inciter les partenaires régionaux à s'intégrer dans un circuit ; 
    • Le rôle de l'État dans l'élaboration des politiques, des lois et des réglementations est essentiel, mais la composante administrative doit être réduite et les processus d'octroi de licences rationalisés ; 
    • L'engagement et la responsabilisation des communautés locales dans le partage des bénéfices du tourisme sont fondamentaux ; 
    • Les partenariats public-privé sont essentiels ; 
    • La rétention des revenus et la réduction des fuites de capitaux sont des questions qui confondent la plupart des PMA ; 
    • La formation et le développement des ressources humaines doivent être une priorité ; 
    • La coordination et la cohérence avec les autres secteurs d'activité sont importantes ;  
    • L'efficacité des stratégies de commercialisation et de positionnement est cruciale pour créer une image de marque et une niche sur le marché ; 
    • La capacité à tirer les leçons des expériences d'autres pays et à partager leurs réussites est une composante importante. 

    WEDF 2011 - Evolution des realisations du wedf 

    Dans son discours d'ouverture du Forum de cette année, Patricia R. Francis, Directrice exécutive de lTC, a indiqué que « la croissance fondée sur le tourisme et le développement étaient des outils de renforcement économique majeurs pour les PMA. Ainsi les Maldives, où le tourisme assure 30 % du PIB, ont récemment dépassé leur statut de Pays le moins avancé. D'autres pays peuvent tout à fait suivre la même voie si les intérêts du secteur privé sont orientés correctement et si les partenaires des secteurs privé et public donnent la bonne marche à suivre. »

     L'ITC a collaboré avec son partenaire de soutien, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), et d'autres agences, pour rassembler des experts de haut niveau dans le domaine du tourisme exerçant dans les secteurs public et privé, afin de trouver des solutions aux défis du tourisme.

    Pour télécharger le programme en version PDF, cliquez ici .

    Pour de plus amples informations sur la Conférence PMAIV, visitez ce site: http://www.un.org/wcm/content/site/ldc/home  


    WEDF banner home page

    Lors des préparatifs du Forum, les représentants des secteurs public et privé, notamment S.E. Najib Balala (photo en haut à gauche), ministre du Tourisme du Kenya, Jane Kabura (photo en bas à droite) du programme Ethical Fashion Africa, et Florence Kata (photo en haut à gauche et en bas à droite), du Comité de Promotion des Exportations de l'Ouganda, se sont réunis pendant deux jours à Nairobi pour mener des discussions tout à fait novatrices sur le tourisme comme moteur de croissance et la solidarité dans le développement durable. 

    Supporting Partners:   

    UNWTO-80x46SECO logo latest BBC world news logo
     

  • Événements à venir

    • Loading...