•  home fr
  •  

    Tsunami: achats locaux de matériel humanitaire

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 1/2005

    Photo: Comité International de la Croix Rouge Des volontaires emballent des kits familiaux pour l'opération de secours du CICR en Asie.

    Suite au tsunami de décembre 2004, les agences d'aide achètent du matériel en Asie et dans d'autres régions en développement et font appel aux réseaux de fournisseurs des pays en développement mis en place par le CCI.

    Les agences et entreprises ayant participé ces dernières années à des rencontres acheteurs/vendeurs du CCI mettent à profit leurs nouveaux réseaux et compétences pour acheter les produits d'urgence et de reconstruction tout en stimulant les efforts de développement.

    L'aide humanitaire, pour les victimes du tsunami par exemple, doit approvisionner dans les délais les plus brefs les régions affectées, souvent situées dans les pays en développement.

    En s'approvisionnant auprès de fournisseurs régionaux, les agences d'aide stimulent l'économie locale et réduisent la vulnérabilité des communautés face aux catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme.

    La recherche du CCI sur les opportunités commerciales de l'Afrique et l'Asie a montré que les agences internationales n'ont pas toujours le temps ou les moyens d'identifier les sources d'approvisionnement locales et que les entreprises ignorent comment approcher les organisations. Pendant de nombreuses années, le CCI a connecté, par le biais des rencontres acheteurs/vendeurs, les agences d'aide et les fournisseurs leur permettant de confronter leurs besoins et priorités. En dressant le profil des entreprises pour ces réunions, le CCI a identifié les fournisseurs fiables d'Asie et d'Afrique capables de ravitailler dans les délais requis les victimes du tsunami.

    Appariement régional

    En visite à Singapour en vue d'appuyer les efforts du Comité international de la Croix rouge (CICR), Marie-Jésus Otaegui a demandé l'aide du CCI pour identifier les fournisseurs.

    Elle a déclaré: «Ayant déjà travaillé avec le CCI, je savais qu'il avait recensé certains fournisseurs susceptibles de nous aider. Il nous a orienté vers son partenaire local (International Trade Institute of Singapore) qui collabore à la préparation des rencontres acheteurs/vendeurs dans la région.» L'institut a aidé le CICR à identifier les fournisseurs locaux, dont un fabricant de matériel médical pour la province d'Aceh (Indonésie) qui avait participé à une rencontre du CCI en 2004 (AsiaHealthCare 2004).

    Le fournisseur de savonnettes retenu pour les kits familiaux avait également pris part à la Rencontre panasiatique acheteurs/vendeurs du CCI (2001) dans le secteur des produits agricoles et aliments préparés. Le CICR a distribué 60 000 kits familiaux à Aceh et 30 000 au Sri Lanka. Chaque kit contient divers articles: couvertures, bâches et cordages, matelas de sol, draps et serviettes, batterie de cuisine, lanternes, allumettes, bougies, conteneurs d'eau et savon.

    Les besoins immédiats ont été satisfaits par des achats locaux (Chine, Inde, Indonésie, Pakistan, Singapour et Sri Lanka) mais le CICR s'est également approvisionné au Moyen-Orient et en Afrique. Les membres du CICR ont acheté des lampes au kérosène et des couvertures au Kenya, des ustensiles de cuisine en Égypte et en Inde par le biais d'un négociant sud-africain pour les distribuer en Asie du Sud-Est.

    Grâce à l'institut, le CICR a identifié des fournisseurs crédibles pour les kits destinés aux travailleurs indépendants et aux petits entrepreneurs (menuisiers, laveurs de linge, coiffeurs, vendeurs ambulants dans l'alimentaire, mécaniciens) pour qu'ils reprennent une activité ou retrouvent des moyens d'existence. Ainsi les kits pour les laveurs contiennent: cuvettes, détergent, cordes et épingles à linge, fer et planche à repasser; ceux pour les tailleurs: machine à coudre, fer, épingles et aiguilles, fil, mètre ruban et ciseaux.

    Contribution des entreprises africaines

    Certaines entreprises africaines ont déclaré que les agences d'aide rencontrées à l'occasion des réunions du CCI «Acheter en Afrique pour l'Afrique» au Kenya, Sénégal et Afrique du Sud les avaient contactées.

    Un producteur sud-africain de conteneurs d'eau a été contacté par Médecins sans Frontières et un commerçant sud-africain lui a passé commande pour distribution en Asie du Sud-Est.

    De même, des entreprises ont contacté les acheteurs présents à ces rencontres. Un producteur sud-africain de tentes, bâches, feuilles de plastique multiusages et moustiquaires a proposé aux Nations Unies des articles de secours pour les victimes du tsunami en Asie du Sud-Est et a décroché un contrat pour 26 000 bâches imperméables.



    Les agences d'aide en quête de fournisseurs pour l'aide d'urgence (aliments, tentes, couvertures, ustensiles de cuisine, savon, feuilles de plastique et matériel médical) pour l'Asie et l'Afrique peuvent contacter le CCI (betemps@intracen.org).

    Sylvie Bétemps (betemps@intracen.org ) est Conseillère adjointe en matière de promotion du commerce au CCI. Ont également contribué à cet article Marie-Jésus Otaegui, Catherine Taupiac, Govind Venuprasad et Prema de Sousa.



recherche