•  home fr
  •  

    Rapprocher les entreprises africaines des agences d'aide

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 2/2003

    Chaque année, les donateurs, les agences d'aide et les organisations non gouvernementales dépensent des milliards de dollars en matériel de secours. En 2001, le système des Nations Unies à lui seul a employé US$ 4,6 milliards en biens et services, dont 60% étaient destinés à l'Afrique. Pourtant, moins de 7% de ses achats proviennent d'Afrique.

    Le marché de l'approvisionnement de l'aide est complexe et difficile d'accès. Le programme du CCI "Acheter en Afrique pour l'Afrique" participe au changement d'attitude tant chez les acheteurs que chez les vendeurs; il a généré plus de US$ 4 millions de chiffre d'affaires additionnel pour les firmes africaines en une année.

    «Peu de gens se rendent compte à quel point l'argent dépensé pour le développement représente plus lorsque nous achetons en Afrique pour l'Afrique», notait Hendrik Roelofsen, Directeur de la Coordination de la coopération technique au CCI.

    Une petite entreprise d'import-export de Durban, en Afrique du Sud, a augmenté ses opérations de 50% l'an dernier grâce à sa participation au programme du CCI. Rachel Carter, chef de la direction de Southken, affirme: «Nous avons pu contacter des acheteurs, notamment dans les agences d'aide, qui seraient restés inaccessibles autrement. Nous avons obtenu de l'information spécifique sur ce que les agences d'aide recherchaient, ainsi que des détails sur la concurrence. Nous avons changé notre manière de gérer nos affaires, par exemple en gardant constamment à disposition des couvertures de secours dans nos dépôts et en nous inscrivant auprès de 14 agences dans la région. Cela a généré de nouvelles ventes à des organismes de charité, des hôpitaux, etc. ce  qui a doublé notre taux de rotation de couvertures. Nous avons également étendu l'offre de nos services grâce au répertoire de produits et de compagnies du CCI.»


    Pour plus d'information sur ce programme, veuillez contacter Catherine Taupiac, Conseillère régionale en promotion commerciale, CCI.


recherche