•  home fr
  •  

    Premier Forum exécutif du CCI sur les stratégies nationales d'exportation

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/1999

    Le CCI a tenu son premier Forum exécutif sur les stratégies nationales d'exportation à Annecy (France), qui, du 26 au 29 septembre 1999, a réuni des agents de développement commercial, des cadres d'affaires et des experts universitaires en provenance de 22 pays. Les participants, issus de toutes les régions du monde, bon nombre en provenance des pays les moins avancés, ont émis la nécessité de redéfinir la promotion commerciale à la lumière des changements accélérés que subit la scène des échanges au niveau mondial.

    Les stratégies nationales

    Pour déterminer les stratégies pro-pices, des études de cas ont été analysées. Les indicateurs de succès qui sont apparus à la base de ces stratégies sont notamment un engagement dans la recherche, l'accent mis sur des alliances stratégiques, la croissance liée aux exportations, la flexibilité, la capacité à mettre sur pied un bon système de contrôle et d'instaurer des partenariats pour amener le consensus national et, enfin, des stratégies à l'exportation explicites.

    Travailler ensemble

    Les participants ont souligné que la promotion commerciale devrait être réorientée, notamment grâce à des liens renforcés avec les investissements et les stratégies industrielles. L'assemblée a approfondi quelques plans d'action comme: établir un cadre de planification national fondé sur la coopération entre institutions, ajouter de la valeur aux produits et services, aider les petits et moyens exportateurs à tirer profit du commerce électronique ou de la création de pôles industriels, attirer les investissements vers des secteurs de pointe, montrer les effets des activités de développement des exportations.

    A également été mise en évidence la nécessité, pour les institutions multilatérales, de travailler ensemble sur les questions du développement commercial. Outre l'engagement marqué de la CNUCED et de l'OMC, plusieurs autres organisations internationales ont participé activement à cette rencontre: le Secrétariat du Commonwealth, le Service-conseil pour l'investissement étranger, la Banque interaméricaine de développement, l'Organisation de coopération et de développement économiques, l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel et la Banque mondiale.

    Les concepts clés

    «Trois concepts se sont imposés lors de cette réunion, a conclu M. Bélisle. Le premier est la compétitivité, c'est-à-dire le besoin non seulement de déterminer le point de référence où l'on se situe, mais aussi de disposer de toujours plus d'instruments bon marché pour mesurer la compétitivité et de planifier le progrès. Le deuxième concept est la chaîne de l'approvisionnement, à savoir comment les petites et moyennes entreprises peuvent s'intégrer aux chaînes mondiales de l'approvisionnement et grimper à l'échelle de la valeur ajoutée. Quant au troisième, il s'agit de l'investissement étranger direct, ou comment le fait d'attirer les investissements non seulement apporte des liquidités, mais fournit aussi des techniques et des débouchés commerciaux pour le développement à l'exportation.»

    «Une stratégie à l'exportation pragmatique est essentielle, a-t-il ajouté. Les États doivent la mettre en œuvre et surmonter les difficultés de la coopération entre secteur public et secteur privé.»

    Les participants ont affirmé qu'ils rentraient chez eux avec une bonne vision des questions liées au développement des exportations, des exemples pratiques et des contacts pour développer des stratégies nationales, et une nouvelle approche des relations. «Nous repartons forts d'une compréhension rénovée du rôle à venir des organismes liés au développement commercial, et nous sommes convaincus que les milieux d'affaires doivent s'engager à leurs côtés», a soutenu Mme Florence Diya Aya, de la Société African Petroleum Plc, qui est également membre de la Chambre fédérale des représentants du Nigéria.

    Pour plus d'information, veuillez consulter le site web du CCI consacré au Forum exécutif ( http://www.intracen.org/execforum), qui donne le résumé des interventions ou d'autres points forts de la réunion, ou prendre contact avec Brian Barclay, coordonnateur, tél. +4122 733 8695, e-mail: barclay@intracen.org


recherche