•  home fr
  •  

    Les réseaux entre les organismes de promotion du commerce

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2000

    Rencontre des OPC à Marrakech

    Marrakech, berceau de l'OMC, a abrité la troisième Conférence mondiale des organismes de promotion du commerce, continuation d'un processus qui a débuté avec la réunion de Carthagène en 1996, suivie par celle tenue à Santiago du Chili, en 1998.

    À cette occasion, les chefs de file ont pu renouer des contacts, partager leurs expériences et déterminer des modèles de développement commercial dans le contexte actuel.

    Durant la conférence, il a été demandé au CCI d'établir une communauté virtuelle d'OPC; il élabore à cet effet le site web World TPO Net; il prévoit également des forums de discussion, et notre revue va augmenter son information sur les OPC, cela dans le dessein de simplifier la création de réseaux OPC et d'encourager les partenariats au sein de la vaste communauté liée au développement commercial.

    Les participants ont analysé les incidences de la mondialisation sur les systèmes de promotion du commerce et étudié une structure de coopération entre les OPC. Les sujets qui ont retenu toute l'attention sont: les approches régionales, les technologies de l'information et le commerce électronique, la coopération entre les secteurs public et privé et les systèmes d'évaluation.

    Déclaration des organismes de promotion du commerce à Marrakech

    Nous, 112 organismes de promotion du commerce (OPC) de 70 pays des cinq continents, avec l'appui du Centre du commerce international (CCI-Genève), la participation de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), et des représentants du secteur privé, sommes réunis à Marrakech, les 26 et 27 octobre 2000, à l'occasion de la troisième Conférence mondiale des organismes de promotion.

    Après avoir examiné les nouveaux instruments et outils de la promotion commerciale, les orientations et stratégies appropriées face aux nouvelles mutations et défis du commerce international et procédé à un large échange des expériences respectives en vue d'établir une coopération internationale fructueuse et mutuellement avantageuse,

    Après avoir mis en évidence la nouvelle donne du commerce international caractérisée par l'ouverture croissante des économies et des marchés, le renforcement des ensembles économiques régionaux, l'émergence et le développement du commerce électronique et la prépondérance prise par le réseau des réseaux,

    Conscients des nécessaires adaptations au niveau des missions, attributions, modalités de fonctionnement et d'intervention et de la nécessité d'un repositionnement stratégique des systèmes de promotion,

    Avons convenu ce qui suit:

    1. Œuvrer à créer une structure de coopération entre les OPC dans la région Afrique et Moyen-Orient à l'instar des rapports de coopération établis en Europe, en Asie et en Amérique latine, à travers respectivement le GEPCI, l'ATPF et la Red Iberoamericana, et appeler à une coopération plus étroite entre ces groupements afin d'optimiser l'échange des savoir-faire et des compétences techniques entre les OPC.

    2. Mettre en place à travers le Centre du commerce international (CCI-Genève) un réseau virtuel des OPC qui servira de vecteur électronique d'échange d'information, de forums de consultation et de conférences virtuelles.

    3. Renforcer la capacité des entreprises, en particulier des petites et moyennes entreprises, à utiliser les nouvelles techniques d'information et de communication et à développer leurs systèmes de commerce électronique.

    4. Renforcer la coopération Nord-Sud et Sud-Sud dans l'échange d'expériences relatives à la mise en œuvre des techniques de promotion du commerce, notamment du e-commerce et de la propriété intellectuelle, afin de permettre aux organismes moins avancés d'en assurer une utilisation efficiente et inciter les gouvernements à mettre en place les facilités et les infrastructures nécessaires.

    5. Accompagner de manière active les négociations commerciales multilatérales, étant donné l'impact de l'évolution des règles du commerce international sur les acteurs économiques et les systèmes de promotion.

    6. Insister sur le lien de plus en plus étroit entre le commerce et l'investissement et favoriser les synergies entre les organismes respectifs concernés.

    7. Tenir la Conférence mondiale des OPC dans le cadre d'une périodicité bi-annuelle.

    De nombreux pays, dont la République populaire de Chine, ont exprimé leur intérêt de principe à organiser la quatrième session de la Conférence en l'an 2002. Si un tel intérêt est formellement confirmé, il sera inclus dans le document final de la conférence. À défaut, le CCI-Genève assurera le suivi.


recherche