•  home fr
  •  

    Le commerce des épices bio en Inde

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 2/2001

    En l'an 2000, le CCI a obtenu un prix de la Banque mondiale lors du concours Marché du développement, qui vise à inciter des idées novatrices en vue de la diminution de la pauvreté (voir Forum N° 1/2000). Le projet récompensé, «Empowerment of Rural Communities to Export Organic Spices from India», se sert des Villages producteurs à l'exportation pour organiser de petits producteurs d'épices, créer des partenariats avec les ONG locales et, enfin, fournir l'accès pour ces villages à des marchés d'exportation de valeur pour les produits biologiques.

    Connaissances, compétence et crédibilité

    Les producteurs affirment qu'ils ont amélioré leurs compétences d'organisateurs et d'entrepreneurs, possèdent une meilleure compréhension de la culture biologique et ont acquis les connaissances techniques nécessaires à la production d'épices biologiques. Ils savent également conserver des données en vue du processus de certification biologique qui a débuté l'an dernier. Dans l'ère totale du projet, 40% sont actuellement certifiés, et les cultures restantes le seront probablement d'ici à l'été 2002. Le projet compte près de 1350 bénéficiaires, dont 30% de femmes et 70% des groupes indigènes.

    Qui fait quoi?

    Les ONG impliquées ont un rôle de premier plan à jouer dans la formation des producteurs; elles leur offrent aussi de l'information sur les marchés et facilitent leurs contacts avec les exportateurs ou directement sur les marchés à l'exportation. Le Spices Board of India aide les ONG à développer leurs compétences en les assistant lors de la formation des producteurs et lors des contacts avec les exportateurs indiens, dans le suivi des activités et la communication entre tous les partenaires du projet. Le CCI collecte des renseignements sur les marchés européens spécialisés dans les épices biologiques; des acheteurs potentiels ont été identifiés.

    Les facteurs de la réussite

    Une orientation marquée vers les marchés, la création rapide d'un cadre d'application et des partenariats étroits avec des institutions d'appui engagées et compétentes, tels sont les facteurs qui ont contribué à la réussite du projet.

    Pour plus d'information sur l'approche du CCI concernant la diminution de la pauvreté grâce à l'exportation ou pour partager vos commentaires sur des projets similaires, veuillez contacter Karin Fock (fock@intracen.org). Pour plus d'information, veuillez consulter le site Marché du développement de la Banque mondiale (http://www.developmentmarketplace.org/html/report886.html).


recherche