•  home fr
  •  

    LatinPharma aide les industries pharmaceutiques des pays en développement

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 1/2002

    À la suite de la 4e Conférence ministérielle de l'OMC à Doha (Qatar, novembre 2001), le CCI a organisé une série d'activités consacrées entièrement au secteur pharmaceutique en Amérique latine. Cette première séance s'est tenue du 18 au 22 mars via l'internet; elle a réuni des experts pour examiner différents aspects du commerce des produits pharmaceutiques, notamment les brevets, les études de bio-équivalence, la fabrication des produits et la commercialisation des médicaments sur ordonnance ou en vente libre. Les sessions étaient modérées par des spécialistes issus des universités latinoaméricaines et observées par de nombreux experts internationaux. Vous trouverez plus d'information sur le site internet consacré à cet événement (http://www.ecie.org/latinpharma2002).

    D'autres activités ont suivi le forum de discussion et en ont bénéficié. Au Salvador, lors d'une foire commerciale internationale tenue du 10 au 12 avril, des conférences et une rencontre acheteurs/vendeurs ont rassemblé entreprises, instituts académiques, experts et fonctionnaires autour de sujets importants pour le développement du secteur en Amérique centrale.

    L'intention était d'examiner le potentiel commercial, estimé à US$ 150 millions, et de repérer les obstacles. Les spécialistes ont prodigué des conseils individuels sur les conditions d'entrée sur ce marché, les questions légales et les contrats, l'emballage et les normes. Cuba a fait une présentation sur la commercialisation de la recherche scientifique, le Brésil a apporté des renseignements détaillés sur les médicaments génériques et sur la recherche et le développement, tandis que l'OMC a mis sur pied une discussion sur l'Accord ADPIC, et le SIECA a étudié l'unification des procédures d'enregistrement des produits pharmaceutiques au sein du Marché commun centraméricain. La CEPALC a présenté la structure actuelle du secteur dans la région, tandis que la BCIE a fourni des renseignements sur les lignes de crédit disponibles pour financer le commerce.

    Toute l'information récoltée a été publiée dans différents documents tels que des études et un répertoire des bureaux de conseil juridique possédant des modèles de contrats. Toutes ces publications ont été distribuées lors de la réunion. Vous trouverez plus d'information sur le site internet de LatinPharma (http://www.latinpharmaexpo2002.com.sv/LatinPharma/).

    Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter Emmanuel Barreto; e-mail: barreto@intracen.org


recherche