•  home fr
  •  

    La concurrence avec assurance

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 2/2002

    «La 4e Conférence mondiale des OPC est survenue au bon moment; elle s'est concentrée sur les bonnes questions, auxquelles nous devons tous répondre. Il semble qu'il existe un consensus sur le fait que:

    • les OPC doivent renforcer, redéfinir et faire mieux connaître leur rôle;
    • les OPC doivent constamment se réinventer et avoir des échanges plus étroits entre elles, et
    • les OPC doivent mieux articuler les liens entre le commerce, l'investissement et le développement socioéconomique.


    J. Denis Bélisle
    Directeur exécutif du CCI
    Extrait de l'allocution de clôture
    4e Conférence mondiale des OPC
    Beijing, Chine, mai 2002


    Les tendances mondiales

    • Ralentissement dans les échanges mondiaux.
    • Signes de protectionnisme.
    • Programme de Doha pour le développement.
    • Progrès technologiques continus.
    • Baisse du financement gouvernemental des OPC.
    • Concurrence commerciale accrue entre les firmes.
    • Flux rapides de l'investissement.


    Rester dans le coup

    • Mesurer les nouveaux débouchés et les difficultés propres aux PME.
    • Ne s'attaquer qu'aux tâches qui relèvent de l'activité et des

      compétences propres.

    • Prendre en compte l'investissement étranger direct (les solutions varient selon les OPC).
    • Promouvoir le commerce comme instrument de développement et de réduction de la pauvreté.
    • Se demander, pour chaque activité de l'OPC, s'il faut encore la faire ou si elle est menée de la meilleure manière.
    • Investir dans les nouvelles valeurs compétitives, soit l'information, la connaissance, la créativité.
    • Passer en revue et actualiser les réseaux. Certains pays possèdent une OPC, d'autres ont plusieurs institutions d'appui au commerce. À mesure que les organisations changent de rôles, de nouveaux partenaires peuvent devenir intéressants, que ce soit aux niveaux national, régional ou international.


    Agir

    • Déterminer des objectifs (tels que doubler le nombre des exportateurs dans un délai de cinq ans).
    • Développer une stratégie à cet effet, en évaluer les résultats, avec un suivi et un contrôle, se doter d'un système de certification.
    • Proposer un ensemble coordonné de services.
    • Se focaliser sur la clientèle, notamment en raccourcissant le temps d'adaptation aux besoins des clients.
    • Utiliser les nouveaux instruments d'information: l'électronique n'est plus un choix, mais une obligation.
    • Faire appel à la formation continue.
    • Tenir le public informé de la valeur du commerce.
    • Contribuer à la formulation de la politique économique nationale.
    • Développer des programmes conjoints entre OPC.


recherche