•  home fr
  •  

    Investir dans l'Appui au commerce

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 2/2007, © Centre du commerce international

    © Fundación Export.Ar

    Évolution des besoins, redistribution des rôles

    «Malgré des tendances commerciales favorables, la concurrence s'accentue et les organismes commerciaux nationaux sont au coeur des actions nationales pour garantir que leurs entreprises clientes, surtout les petites entreprises, deviennent ou restent compétitives à l'international. Les OPC doivent être plus proactives et chercher à améliorer la gestion des relations clients, en instaurant des relations plus étroites et à long terme.

    La fourniture des services d'appui au commerce évolue également. Les OPC les plus importantes ne parlent plus de promotion du commerce ou d'internationalisation de l'entreprise mais se focalisent sur le développement des entreprises - aider les entreprises clientes à être plus compétitives et à s'ouvrir à l'international. Les clients sollicitent davantage le personnel des OPC, qui doit être mieux formé, jouer le rôle de consultants avec une approche stratégique et faire appel à l'expertise extérieure le cas échéant.»

    Extrait du résumé de la Conférence, Conférence mondiale des Organisations de promotion du commerce, Buenos Aires, 2007.


    © Fundación Export.Ar
        

    Renforcer la compétitivité des entreprises

    Les derniers lauréats des World TPO Awards reflètent les nouvelles tendances axées sur l'aide aux entreprises pour qu'elles intègrent l'économie mondiale. Mauritius Enterprise, lauréate du prix d'un petit pays, s'emploie à repositionner le secteur traditionnel du sucre et à stimuler les secteurs du textile et de l'habillement. De même, les autres lauréats de Zambie, Mongolie et El Salvador contribuent à rendre «effective» leur stratégie d'exportation nationale.

    Finpro, «Meilleure OPC parmi les meilleures», déclare: «Une petite économie (comme celle de la Finlande) fait figure de petite souris cernée par de gros matous. La réussite ne tient pas au volume ou à l'efficacité mais à la promptitude à réagir.» Avec une population de 5,3 millions d'habitants et une économie de petite taille, la Finlande a dû faire un gros effort pour se hisser sur la scène économique mondiale. «Nous voyons au-delà des exportations» dit Finpro. «Nous servons de vitrine pour les activités internationales futures de l'industrie finlandaise.» La consultation représente deux tiers des revenus imposables de Finpro.



    La promotion des exportations s'impose



    ProChile, meilleure OPC d'un pays en développement, donne corps au nouveau slogan national («Chile: All Ways Surprising»). L'OPC a aidé les produits alimentaires et le vin chiliens à se positionner comme des produits de qualité en organisant des dégustations et en s'associant avec des restaurateurs renommés.

    En 10 ans, les exportations de vins chiliens sont passées de US$ 30 millions à US$ 600 millions par an et le nombre d'exportateurs est passé de 12 à 170. Les 40 établissements vinicoles produisent près de 3% des exportations mondiales en termes de volume (Sources: BBC, Reuters)

        
    © Reuters/M. Thomas




    Le CCI appuie le commerce

    Afin de tirer parti de l'énergie et des ressources collectives de son réseau de parties prenantes -décideurs gouvernementaux, monde des affaires, entreprises d'exportation et institutions d'appui au commerce - le CCI collabore plus étroitement avec ses institutions partenaires en:

    • mettant en commun la connaissance: collecte et diffusion des meilleures pratiques des institutions d'appui au commerce;
    • garantissant la capacité institutionnelle: renforcer la capacité à fournir les services nécessaires; et
    • en promouvant les partenariats et les réseaux.


recherche