•  home fr
  •  

    Intégrer les femmes à l'économie mondiale

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 4/2003

    Il faut amener les femmes dans le courant de l'économie…

    • Les femmes sont des prestataires de services, des agricultrices, des manufacturières et des artisanes; elles commercent aux niveaux national et international.
    • Les entreprises appartenant à des femmes augmentent, créant ainsi des emplois et des biens et services de consommation.
    • Les femmes chefs d'entreprise tendent à réinvestir au sein de leur communauté, prouvant ainsi qu'elles sont de bons partenaires de développement.

    … et il faut faire plus encore

    • Parmi les entreprises appartenant à des femmes, peu sont exportatrices.
    • Lors de séminaires destinés à renforcer les compétences et les réseaux, les femmes sont très minoritaires.
    • Relativement peu de femmes occupent des positions de haut niveau dans le développement du commerce.
    • De nombreuses femmes travaillent dans le secteur informel ou occupent des positions économiquement précaires.

    Certaines choses se voient différemment du point de vue des femmes d'affaires…

    • Des objectifs commerciaux différents, fondés sur des valeurs et des expériences de vie distinctes.
    • Les obstacles liés au financement, à la propriété des terres et à l'intégration dans les réseaux d'affaires.
    • Des questions culturelles liées au rôle de la femme au sein de la famille, des affaires et de la société.

    … et prendre en compte ces points de vue amènera des solutions pratiques.




    Appuyer les femmes dans les affaires

    But

    • Une plus grande participation des femmes dans les échanges internationaux, grâce à des programmes de développement du commerce ou au renforcement de ceux existants.

    Points de départ

    • Financement
      Évoluer au-delà du microcrédit. Étudier comment préparer les femmes au financement, et comment les institutions financières peuvent comprendre et capitaliser sur ce marché en croissance. Exploiter les possibilités du capital-risque.

    • Formation
      La formation en gestion des affaires, les compétences pour les prestataires de services et les programmes de conseil sont le plus souvent recommandés par les femmes actives dans le commerce international. La formation concernant les normes, le développement des exportations, la commercialisation et les réseaux est également très prisée. Promouvoir la participation des femmes d'affaires aux séminaires de formation dédiés à l'exportation.

    • Information
      Fournir l'accès à l'information commerciale et aux services d'appui au commerce. Procéder à l'évaluation des besoins des entreprises exportatrices appartenant à des femmes.

    • Réseaux
      Développer des liens avec les agences d'appui au commerce des secteurs public et privé à tous les niveaux. Inclure des femmes dans les missions commerciales. Encourager les femmes à s'intégrer aux grandes associations telles que les chambres de commerce. Promouvoir l'adhésion aux associations professionnelles. Créer des liens avec des associations dans d'autres pays, qui peuvent aider les femmes d'affaires à construire des réseaux de référence. Se servir de l'internet pour créer des réseaux virtuels qui traitent des meilleures pratiques pour les femmes chefs d'entreprise. Organiser des manifestations destinées aux entreprises de femmes dans les ambassades, les organisations internationales et les firmes multinationales, pour qu'elles rencontrent des acheteurs locaux. Élaborer des banques de données propres aux femmes chefs d'entreprise.

    • Visibilité
      Répertorier les réussites et les publier. Inviter les femmes qui réussissent dans l'exportation à témoigner dans des programmes de télévision ou de radio ou dans les journaux consacrés au commerce. Encourager des professionnelles exemplaires à visiter des écoles et à participer régulièrement à des conférences ou salons commerciaux. Développer des programmes de récompenses crédibles.

    • Technologie
      Se servir des technologies pour développer les échanges internationaux et pour toucher les zones rurales. Regrouper les ressources pour en partager l'accès.

    • Appui social
      Évaluer les besoins d'appui spécifiques aux femmes, notamment avec des centres de soins médicaux, des congés maternité et la prise en charge des enfants.

    Les domaines où se concentrer

    • Les services
      Les femmes créent des entreprises principalement dans le secteur des services.

    • Le secteur informel
      Les femmes forment la majorité du secteur informel. Il faut créer des programmes ciblés pour aider les femmes à passer de l'économie informelle à l'exportation formelle.

    • Les textiles et vêtements, la transformation des aliments, l'artisanat
      Un fort pourcentage de femmes travaillent dans ces secteurs.



recherche