•  home fr
  •  

    Hong-Kong: rester dans le coup

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 2/2002

    Les OPC sont confrontées à de nombreuses difficultés dues à un contexte dynamique et changeant. Pourtant, il existe des possibilités de «rénover et réinventer» pour rester en phase. C'est le cas de l'OPC de Hong-Kong: après quelques années difficiles, le Bureau du développement et du commerce de Hong-Kong (TDC) peut à présent prévoir l'explosion des exportations, en raison de l'accession de la Chine à l'OMC. Pour mieux soutenir les exportateurs, le TDC va procéder à des aménagements dans son organisation tout en conservant ses forces.

    Hong-Kong, Chine (région administrative spéciale) a vécu sa période la plus dure avec la crise financière asiatique de 1997. Au moment où nous avons repris pied, une autre dépression est survenue, au niveau mondial cette fois. Avec une économie très ouverte et dépendante du commerce, Hong-Kong a été particulièrement touchée.

    La situation a été critique pour les PME, mais une longue tradition par laquelle l'adversité est transformée en quelque chose de positif a permis à nos PME d'éviter des pertes et de s'adapter. Nous en sommes sortis plus forts, plus dynamiques et plus compétitifs.

    Les nouveaux débouchés

    Toutefois, pour nous, le meilleur tremplin au commerce est probablement l'entrée de la Chine au sein de l'OMC. Hong-Kong est déjà la plus grande source d'investissement étranger direct pour la Chine continentale et traite 40% du commerce extérieur chinois. Ces avantages de premier arrivé sont renforcés par des liens linguistiques, culturels et de sang. Le TDC, qui a déjà entrepris un processus de rénovation, dirige ses efforts vers le besoin de développement de la Chine continentale comme s'il s'agissait de son propre marché.

    Notre héritage

    Avant de procéder à une rénovation, il faut consolider les fondations. Toute OPC est le résultat de circonstances propres à son économie, qui influencent sa façon d'évoluer.

    • La promotion du commerce dans les deux sens. A l'origine, le TDC a été créé pour promouvoir le commerce dans les deux sens (nous devons importer des matières premières pour pouvoir exporter des biens manufacturés). À présent que Hong-Kong est devenu un centre de commerce de services, nous avons pris en main cette activité.
    • L'importance des PME. Une autre caractéristique de Hong-Kong est le grand nombre de PME impliquées dans le commerce extérieur: environ 100 000 s'y consacrent actuellement.


    Le TDC est ainsi une organisation adaptée aux PME, qui se distinguent par leurs grandes idées mais leur petit budget, d'où la diversité de nos services.

    Des questions épineuses

    En raison de la dépression économique, les revenus du TDC ont chuté précisément au moment où nous devons travailler plus pour la promotion du commerce. Simultanément, les attentes vont croissant. Les clients exigent plus et de meilleurs services pour moins cher. Et les médias observent chacun de nos mouvements.

    Tout cela nous a forcés à porter un regard critique sur notre action. Nous nous sommes ainsi demandé si nous devions continuer certaines activités, si nous le faisions au mieux, ou encore si nos ressources pouvaient être mieux utilisées. En d'autres termes, si nous étions encore adaptés. Voici comment le TDC a tenté de répondre à ces interrogations.

    Rester adaptés

    • Relever de nouveaux défis. En 1996, nous avons accepté l'invitation du Gouvernement de nous charger de la promotion de l'exportation des services. Les services s'élevant à 86% du PIB de Hong-Kong, cela représentait une évolution naturelle de notre rôle. Avec ce mandat, la soudaine augmentation de nos tâches nous a apporté un regain de vitalité et des nouveaux défis à relever.
    • Renforcer les compétences principales. À notre expérience, nous avons ajouté l'information sur le marché et les produits, les contacts commerciaux et l'organisation de salons commerciaux.
    • Planifier à la demande. Nous avons élaboré un processus de planification ouvert et interactif par lequel nous invitons les partenaires, les clients et les salariés à participer.
    • Se concentrer sur les clients principaux. En vue d'augmenter l'appui aux PME, nous avons mis en place différents programmes d'information et de services à la clientèle, comme «SME Market Day». Nous nous efforçons aussi d'amener les marchés à nos PME clientes, qui n'ont ni les moyens ni le temps de voyager.
    • Pour ce faire nous avons étendu notre offre de foires commerciales. Nous améliorons la qualité de nos salons pour attirer plus d'acheteurs internationaux, nous travaillons plus l'aspect marketing, surtout après le 11 septembre. Notre stratégie fonctionne. Nous avons constaté une augmentation de l'affluence des acheteurs étrangers à nos expositions depuis septembre, alors que d'autres événements de par le monde étaient annulés ou ont vu un fort déclin de l'assistance.

      Nous surveillons régulièrement l'incidence de nos projets par des enquêtes sur la satisfaction de notre clientèle.

    • Utiliser davantage les technologies de l'information. Nous améliorons sans cesse notre site portail Trade Portal (http://www.tdctrade.com), la plate-forme virtuelle de nos services.

      L'innovation dans le contenu et de nouveaux partenaires stratégiques ont enrichi notre présence en ligne. Nous utilisons aussi le site comme un multiplicateur des services existants (l'an dernier, en introduisant les demandes de renseignements en ligne, nous avons dépassé les 2,4 millions de réponses, et notre journal, Hong Kong Trader, atteint trois fois plus de lecteurs sur l'internet à un coût bien moindre).

      Notre dernière nouveauté est un cybermarché, doté d'un service de commercialisation directe en ligne (disponible à l'adresse http://www.hkenterprise.com).



    Nouvelle politique du personnel

    Nous avons remanié notre politique des ressources humaines pour améliorer la qualité, la productivité et la satisfaction des employés de la manière suivante:

    • le recrutement de nouveaux talents lors de stages pour cadres;
    • la rotation des postes des jeunes cadres pour que chacun ait l'occasion de travailler dans nos bureaux à l'étranger;
    • l'introduction d'un système de rétribution lié aux résultats afin de récompenser l'excellence (nous sommes la première organisation publique à le faire à Hong-Kong), et
    • le renvoi des collaborateurs incapables de s'adapter et d'ajouter de la valeur.


    Saisir les occasions

    La priorité des priorités du TDC, au moment où la Chine s'intègre à l'OMC, est de développer le marché continental comme un marché intérieur.

    Nous possédons déjà un avantage au niveau de l'infrastructure, à savoir un réseau de 11 bureaux en Chine continentale, soit bien plus que n'importe quelle autre OPC étrangère. Pour maintenir notre position de force, nous avons développé une stratégie en trois points pour aider les compagnies de Hong-Kong:

    • élever le profil et l'image de leurs produits parmi les consommateurs continentaux;
    • pénétrer les réseaux de distribution étendus de la région du Pearl River Delta, et
    • gagner plus de contrats de services dans le flux commercial croissant entre Hong-Kong et la Chine continentale, en particulier dans le Pearl River Delta.


    Pour mettre en pratique la stratégie, nous avons:

    • intensifié nos études relatives à la Chine;
    • renforcé notre présence sur le continent, par exemple en engageant un économiste à plein temps à Beijing, et
    • introduit le Service chinois de conseil Partenairesnouvelles et clichés de conseil commercial, au sein duquel des experts provenant d'institutions de commerce continentales sont affectés au bureau principal du centre de services à la clientèle du TDC pour donner des conseils particuliers.


    Les changements qui surviennent au TDC sont profonds. Nous sommes en train de revoir l'esprit même de l'organisation, de changer nos vues et d'affiner notre vision.




    Bureau du développement et du commerce de Hong-Kong

    • Mandat: promouvoir le commerce de biens et services de Hong-Kong.
    • Statut: organisation de droit public de Hong-Kong, Chine (région administrative spéciale).
    • Fondation: 1966.
    • Siège: sis à Hong-Kong, avec plus de 40 bureaux dans le monde, dont 11 en Chine continentale.
    • Collaborateurs: 852.
    • Caractéristiques: aide au développement de Hong-kong en tant que porte d'entrée à la Chine continentale.


    Coordonnées:
    Hong Kong Trade Development Council,
    36/F, Office Tower, Convention Plaza, 1 Harbour Road, Wanchai,
    Hong-Kong
    Tél.: +852 2584 4333
    Fax: +852 2824 0249
    E-mail: hktdc@tdc.org.hk
    Site internet: http://www.tdctrade.com

    Michael C.C. Sze est le Directeur exécutif du Bureau du développement et du commerce de Hong-Kong (TDC); e-mail: michael.sze@tdc.org.hk

recherche