•  home fr
  •  

    Formation des femmes d'affaires au Cameroun

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 3/2003 

    Le CCI a lancé un nouveau projet en vue d'aider les femmes entrepreneurs du Cameroun à étendre leurs opérations dans la région et au-delà, au moyen de réseaux et des technologies de l'information et de la communication.

    Le CCI va s'attacher à mettre en place une formation durable et des services de conseil destinés aux femmes entrepreneurs, en vue de l'application de solutions électroniques dans le cadre de leur stratégie commerciale et de l'amélioration de leurs opérations.

    Entre juillet et octobre 2003, le CCI a formé des formateurs camerounais à l'utilisation de l'approche et des outils d'E-Trade Bridge, ainsi que sur son champ d'application. À partir de là, les formateurs vont concevoir du matériel de formation adapté au contexte local et aux besoins des femmes entrepreneurs, ce qui leur permettra de mener à bien, en novembre 2003, quatre programmes de formation pilotes destinés à 80 personnes.

    Lors de ces activités, le CCI a collaboré avec l'Association de soutien et d'appui à la femme entrepreneur (ASAFE), une ONG qui fournit des services d'appui commercial à quelque 3000 femmes entrepreneurs au Cameroun.

    «Nombreux sont les pays africains où l'on se méfie encore des technologies de l'information, affirme Gisèle Yitamben, Directrice de l'ASAFE. On n'a pas compris l'immense pouvoir de l'internet. La solution au problème de la pauvreté chez les femmes et leurs enfants passe par l'information. Il n'existe pas de limite à notre avenir.»

    Le CCI espère que ce projet sera mis sur pied dans d'autres pays et régions d'Afrique, afin de renforcer les réseaux d'affaires des femmes africaines, leur permettant ainsi de gagner un avantage concurrentiel grâce aux TIC.

    C'est en collaboration avec le Secrétariat du Commonwealth que le CCI mène ce projet, qui est financé par l'Agence canadienne de développement international ainsi que par l'Agence intergouvernementale de la francophonie.


    Pour plus d'information, veuillez contacter Lilia Naas, Administratrice principale pour la promotion du commerce, CCI (naas@intracen.org).

     

     
recherche