•  home fr
  •  

    Des ouvertures dans l'adversité

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 3/2001

    Certains agents de la communauté des affaires des PMA ont obtenu des succès retentissants, allant à contre-courant afin d'arriver au but en dépit de l'adversité. Ils prouvent qu'il existe des débouchés tangibles pour le commerce. Cet article souligne l'étude du CCI pour identifier les niches de marché à la portée des PMA.

    À l'heure actuelle, les pays les moins avancés (PMA) exportent déjà annuellement pour US$ 3,4 milliards de textiles, tissus en coton et vêtements. Le Bangladesh est devenu un champion dans ce domaine durant ces 20 dernières années: il compte pour 75% du revenu des exportations des PMA en textiles.

    - Le café représente une activité importante pour les PMA; c'est aussi une branche où des entrepreneurs novateurs ont su grimper le long de la chaîne de valeur avec des produits comme la production biologique ou le café gourmet.

    - L'importance des exportations d'épices (près de US$ 100 millions) est bien plus grande pour les PMA que la taille du marché. Ce secteur fournit des emplois dans des zones rurales, surtout pour les femmes; en effet, les épices sont généralement cultivées par de petits agriculteurs.

    De nombreux PMA possèdent au moins un produit phare et des réussites commerciales ont eu lieu en réalité dans bien des pays, malgré les difficultés à surmonter pour étendre leur commerce international. Des produits d'exportation de premier ordre dans les PMA comprennent notamment le bois de placage pour la Guinée équatoriale, les vêtements féminins pour la République démocratique populaire lao, les noix et le thé pour le Malawi, et les produits de la pêche pour la Mauritanie.

    En comparant les résultats commerciaux de 184 pays dans 14 différents secteurs, le CCI a découvert que les PMA ne se retrouvent pas systématiquement en queue de classement. Le Cambodge par exemple est le 37e exportateur de vêtements parmi 130 pays du monde. Haïti et le Myanmar font partie des dix exportateurs de vêtements dont la croissance est la plus rapide. Madagascar est le plus grand exportateur de vanille et de girofle. Le Bénin, l'Éthiopie, le Sénégal et le Soudan sont d'importants exportateurs de produits oléagineux.

    Comment les choses vont-elles évoluer à l'avenir? Le CCI a étudié une large gamme de produits que les PMA exportent et leur potentiel, afin de leur permettre d'améliorer leurs résultats commerciaux et d'identifier les domaines les plus prometteurs. Dans une liste non exclusive, nous avons déterminé 13 secteurs; dans les pages suivantes, quelques-uns sont brièvement décrits.

    Peter Hulm a résumé les profils de marchés des pages suivantes à partir de Converting LDC Export Opportunities into Business, document publié à la suite de la Table ronde des milieux d'affaires (BSRT) qui s'est déroulée en marge de la Troisième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (mai 2001).

    Les profils de produits se fondent sur le matériel préparé par Micaela Maftei, Administratrice principale pour les produits de base du CCI. Les profils des services ont été préparés par Doreen Conrad, Chef du Groupe chargé du commerce des services du CCI.

    Liens correspondants:

    Textiles et vêtements
    Les plantes médicinales
    Tourisme
    Les produits de la pêche
    Les services aux entreprises
    Les épices


recherche