•  home fr
  •  

    Changer les mentalités par un ACCES! aux marchés

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 2/2007, © Centre du commerce international

    © J. N. Musoke La formation à l'exportation aide les femmes d'affaires ougandaises à accéder à de nouveaux marchés.

    Les programmes ciblés aident les femmes exportatrices à obtenir l'aide qui leur fait défaut.

    J'aimerais m'exprimer au nom des femmes entrepreneurs que j'ai représentées au cours des trois ou quatre dernières années. Nous sommes peu nombreuses, nous travaillons isolément et notre production est diversifiée.

    Comment changer notre mentalité de petit producteur pour accéder à la scène régionale et internationale? La libéralisation du marché expose nos produits à la concurrence locale. Nous sommes en compétition avec de nombreux produits similaires aux nôtres car nous opérons dans l'artisanat. Comment proposer nos produits sur les marchés régionaux et internationaux? Comment les adapter aux exigences de ces marchés? Comment cesser de travailler en solitaire?

    Il me suffit de prendre exemple sur les progrès accomplis grâce au programme ACCES! du CCI-BPCC par une exportatrice de fruits et légumes membre de l'Association. Son principal problème venait de son «incapacité à honorer les commandes faute de la capacité d'approvisionnement nécessaire». Grâce à ACCES!, elle a réalisé qu'elle ne pouvait s'en tirer seule et qu'elle avait «besoin d'aide». Elle s'est mise en quête de nouveaux partenaires dans les pays qui n'ont pas pour vocation traditionnelle d'exporter: Rwanda, Zimbabwe et Dubaï (auparavant elle exportait uniquement dans l'UE et les États-Unis). Les entrepreneurs alimentaient eux-mêmes le réseau; l'aide ne doit pas nécessairement venir de l'association.

    Un des atouts d'ACCES! est qu'il sensibilise à l'exportation. Nous voulons aller au-delà et nous focaliser sur les problèmes d'accès aux marchés: qualité, finition, normalisation, recherche de marchés de niche, spécialisation. Nous cherchons des programmes axés sur le développement, la motivation et la stratégie de marque afin de renforcer la capacité des entreprises d'exporter de grands volumes de produits de qualité.

    Transformer une PME en société d'exportation est possible grâce au tutorat et à des ressources financières. Mais transformer une petite entreprise dirigée par une femme en une société d'exportation exige du temps, des ressources et de la confiance. Souvent, les femmes n'en ont pas l'envie - ou manquent des ressources nécessaires. Et il faut plus d'un an pour exécuter le programme. Les résultats tangibles n'apparaissent qu'au-delà de quatre ans, le temps pour les femmes de suivre une formation et de renforcer leur motivation et leur confiance pour espérer se hisser sur les marchés mondiaux.

    Liens:Association ougandaise des femmes entrepreneurs

    ACCES!

    ACCES! (au commerce international pour les femmes d'affaires africaines) fait partie d'un programme quinquennal appliqué conjointement par le CCI et le Bureau de promotion du commerce Canada (BPCC) en vue de renforcer la capacité commerciale de l'Afrique.

recherche