•  home fr
  •  

    Étude de cas: les pêcheries vietnamiennes exportent vers la CE

     

     
     
    Forum du commerce international - No. 4/2009

    Les pêcheries et l'aquaculture contribuent fortement à l'économie du Viet Nam. Cependant, entre 1976 et 1992, les pêcheries vietnamiennes ont enregistré un rapide déclin de la production dû à des conditions défavorables: faibles compétences en gestion et exploitation des ressources aquatiques, livraison de matières premières insuffisantes et de faible qualité à l'industrie de la transformation, vétusté des unités de production et connaissance limitée des principes de commercialisation modernes.

    Le Viet Nam se devait de lever ces obstacles et de combler ces carences afin d'augmenter les exportations agricoles et des pêcheries en se hissant sur les marchés très réglementés de la CE. L'accès à ces marchés est accordé à des opérateurs privés satisfaisant à diverses exigences en matière sanitaire et de contrôle. La question essentielle est l'évaluation de l'organisation et de la capacité du pays à contrôler la sécurité aux plans de l'entreprise et administratif.

    À cette fin, le Viet Nam a développé une double stratégie:

    • création d'un cadre légal et réglementaire adapté aux normes légales requises pour accéder à ce marché spécifique
    • participation des secteurs public et privé à l'investissement lié à la transformation, aux installations, aux machines et aux compétences en matière de commercialisation, qui sont les garants de la compétitivité sur les marchés mondiaux.

    Le Ministère des pêches et des ressources aquatiques, chargé de l'application de cette stratégie, a commencé par moderniser la législation sanitaire nationale et la transformation des aliments conformément aux normes internationales.

    Le renforcement de la capacité liée au contrôle, à la production, au suivi et à l'inspection des marchés au plan gouvernemental a été réalisée via les efforts du Gouvernement et du privé, et l'appui technique et financier international. L'Agence danoise de développement international a été, et est toujours, le plus important donateur bilatéral du secteur de la pêche et son soutien a été déterminant dans le renforcement de l'administration des pêcheries et la modernisation du secteur privé.

    Dans le secteur de la pêche, les entreprises ont joué un rôle important en fournissant des intrants d'équipement et des services, et en améliorant les procédés et l'organisation de masse. L'association professionnelle indépendante VASEAP a joué un rôle majeur pour améliorer la compétence et les bonnes pratiques dans le secteur. En tant qu'ONG représentant les opérateurs exportant 80 pour cent des exportations totales de fruits de mer du Viet Nam, VASEAP a contribué à améliorer la relation entre le secteur et le Gouvernement en recueillant et en exprimant le point de vue des membres sur les difficultés qu'ils éprouvent avec les politiques publiques dans le secteur.

    Le Viet Nam a pu exporter vers la CE et cette réussite est due à la stratégie planifiée et mise en œuvre aux plans gouvernemental et de l'entreprise, avec un financement partiel des programmes d'aide internationale. Le projet illustre la façon dont les parties prenantes peuvent agir pour transformer des mesures non tarifaires en opportunités commerciales. Il souligne l'importance de la collaboration public-privé dans l'instauration d'un environnement propice aux échanges au profit de la croissance économique. Au final, la compétitivité des exportations des pêcheries du Viet Nam a été considérablement améliorée.

    Pour obtenir les études de cas complètes, visitez la page de l'ITC sur les entreprises et la politique commerciale à:www.intracen.org/btp



recherche